Pourquoi le café me fatigue-t-il ?

Est-ce vraiment le café ?

En tant que stimulant, la caféine peut augmenter le niveau d'énergie et vous faire sentir plus vif. En France, le café est la principale source alimentaire de caféine et environ 62 % des Français boivent du café chaque jour.

Tout le monde ne réagit pas de la même façon à la caféine. Certaines personnes se sentent fatiguées après une seule tasse. D'autres peuvent boire plusieurs tasses par jour et ne ressentent aucun effet néfaste.

Mais ce n'est pas vraiment le café qui vous rend fatigué. C'est la façon dont il affecte votre corps qui peut vous rendre somnolent. Continuez à lire pour en savoir plus.

1. C'est parce que le café bloque l'adénosine

L'adénosine est une substance chimique présente dans le système nerveux central. Elle régule le cycle veille-sommeil. Lorsque vous êtes éveillé pendant la journée, votre niveau d'adénosine augmente, ce qui finit par vous rendre somnolent en supprimant l'activité des cellules du cerveau antérieur basal. Une fois que vous vous êtes endormi, le niveau d'adénosine baisse.

La caféine contenue dans le café empêche les récepteurs d'adénosine du cerveau de recevoir de l'adénosine, mais elle n'arrête pas la production réelle d'adénosine ou la capacité de former des récepteurs d'adénosine supplémentaires. Cela signifie que lorsque les effets de la caféine se dissipent, il y a une accumulation d'adénosine qui veut se lier à ses récepteurs. Cela peut entraîner de la fatigue.

2. C'est parce que le café est un diurétique

La caféine est considérée comme un diurétique depuis des années. Un diurétique est une substance qui vous fait uriner plus souvent. Cela se prête à la théorie selon laquelle le fait de boire beaucoup de café augmente le risque de déshydratation.

Mais de nombreux scientifiques soutiennent que les boissons contenant de la caféine n'ont pas vraiment d'impact sur le débit urinaire à long terme, contrairement aux autres boissons.

Si vous constatez que la consommation de café vous fait uriner plus fréquemment que la normale, vous risquez de vous retrouver coincé dans un cycle de déshydratation qui vous rendra plus fatigué.

Tout d'abord, votre corps perd de l'eau lorsque vous allez aux toilettes. Cette perte d'eau peut réduire la quantité de liquide dans votre sang, ce qui peut affecter la façon dont votre système cardiovasculaire réagit pour maintenir la pression et le débit sanguins. La déshydratation peut entraîner une accélération du rythme cardiaque et une baisse de la pression artérielle. Cela peut entraîner une sensation de fatigue et de léthargie.

Lorsqu'elles sont déshydratées, les cellules du corps perdent du volume de liquide. Lorsque cela affecte leur fonctionnement normal, cela peut également entraîner une sensation de léthargie. Il est naturel de prendre une autre tasse de café pour contrer cette inertie, mais le cycle peut alors recommencer.

La caféine est également à l'origine de la vasoconstriction. Cela signifie qu'elle provoque le rétrécissement de certains vaisseaux sanguins. Cela peut modifier le flux sanguin dans différentes parties du corps.

Si vous buvez beaucoup de café, il se peut que vous ne buviez pas autant d'eau que nécessaire pour vous réhydrater. Les experts recommandent de se laisser guider par votre soif, mais ils fournissent un apport quotidien total d'eau à viser :

- 15 tasses (3,7 litres) pour un homme adulte moyen

- 11 tasses (2,7 litres) pour une femme adulte moyenne

Cette recommandation inclut l'eau contenue dans les boissons autres que l'eau pure et l'eau provenant des aliments que vous consommez. À moins que vous ne ressentiez des symptômes de déshydratation, tels que des urines de couleur sombre et des maux de tête, vous buvez probablement suffisamment d'eau.

3. C'est à cause du sucre contenu dans votre café

Si vous aimez ajouter du sucre à votre café, il se peut que vous ayez des "accidents" de sucre réguliers après l'avoir bu. Ce sucre ajouté peut se présenter sous forme de crème fouettée ou de sirop. Ces boissons sont souvent standard dans les cafés de spécialité.

Le corps traite le sucre beaucoup plus rapidement que la caféine. Une fois le sucre épuisé par votre corps, vous pouvez connaître une baisse d'énergie. La rapidité avec laquelle cela se produit dépend de la personne. Cela peut se produire dans les 90 minutes qui suivent l'ingestion de sucre.

Comment minimiser ces effets

Si vous ne voulez pas renoncer à votre habitude du café, essayez de respecter les recommandations de consommation quotidienne.

Jusqu'à 400 milligrammes (mg) de caféine par jour sont considérés comme modérés. Cela correspond à environ deux à quatre tasses de café par jour, selon le mélange de café.

Pour réduire davantage la fatigue, évitez les boissons à base de café avec des sirops et des crèmes sucrés. Vous devriez également limiter votre consommation d'édulcorants ajoutés. Alterner une tasse de café avec une tasse d'eau peut également aider.

Si vous avez régulièrement une baisse de régime l'après-midi, essayez de passer au café ou au thé décaféiné après le déjeuner.

N'oubliez pas que le café n'est pas la seule chose qui contient de la caféine. Les boissons gazeuses, les boissons énergétiques et même certains analgésiques contiennent de la caféine. L'effet global de la caféine sur votre corps dépend de la quantité totale de caféine présente dans votre corps, quelle que soit sa source, et de la fréquence à laquelle vous en prenez.

Conclusion

Le café en lui-même ne vous fatiguera pas instantanément, mais la caféine qu'il contient peut en fait entraîner une fatigue après en avoir bu régulièrement au fil du temps. Si vous vous en tenez à 400 mg de caféine par jour ou moins et que vous n'abusez pas du sucre ajouté, vous devriez profiter des avantages de la caféine et éviter ses inconvénients.

Commence à prendre soin de toi dès maintenant