Le reflux acide provoque-t-il la constipation ?

Le reflux acide est également connu sous le nom d'indigestion acide. Il s'agit d'une affection courante qui touche presque tout le monde à un moment ou à un autre. Il est également possible que le reflux acide se produise chez les enfants et les adolescents.

Cette affection se développe lorsque le sphincter inférieur de l'œsophage (SIO), le muscle qui agit comme une valve entre l'œsophage et l'estomac, se relâche ou ne se ferme pas correctement. Cela permet au contenu de l'estomac, comme les sucs digestifs acides, de remonter dans l'œsophage. Lorsque le reflux acide devient fréquent ou chronique, on parle de reflux gastro-œsophagien (RGO).

Pour traiter le reflux acide ou le RGO, votre médecin peut vous prescrire des remèdes maison, des changements de mode de vie ou des médicaments. Certains de ces médicaments peuvent contribuer à d'autres problèmes digestifs, notamment la constipation. La constipation se traduit par des selles dures et sèches, ou par des selles moins de trois fois par semaine.

Effets secondaires des médicaments

Votre médecin vous recommandera des changements de mode de vie et des remèdes maison en première intention pour traiter le reflux acide ou le RGO.

Si les modifications du mode de vie et les remèdes maison ne soulagent pas vos symptômes de reflux acide ou de RGO, votre médecin pourra vous prescrire des médicaments. Par exemple, il peut prescrire des inhibiteurs de la pompe à protons (IPP).

Les IPP sont efficaces pour traiter le RGO, mais la constipation est un effet secondaire connu.

Conseils pour gérer la constipation liée aux IPP

Les IPP sont souvent le traitement privilégié du RGO. Ils peuvent guérir la muqueuse de l'œsophage et traiter les symptômes du RGO, mais ils peuvent provoquer la constipation.

Il existe quelques moyens de gérer la constipation causée par les IPP. En voici quelques-uns :

Manger plus de fibres

Les aliments riches en fibres ne contribuent généralement pas au reflux. Ils peuvent également ajouter du volume à vos selles, ce qui les rend plus faciles à évacuer. Il est important d'ajouter des fibres lentement pour éviter les effets secondaires comme les gaz et les ballonnements.

Voici quelques exemples d'aliments riches en fibres :

- les pains complets

- les fruits frais

- les légumes

Boire plus d'eau

Augmentez la quantité d'eau que vous buvez chaque jour. Si vous n'êtes pas soumis à des restrictions de liquide en raison de votre état de santé, le fait de boire plus d'eau peut s'associer aux fibres pour faciliter l'évacuation des selles.

Faire de l'exercice régulièrement

L'exercice favorise le mouvement intestinal, ce qui facilite l'évacuation des selles. Essayez de faire environ 150 minutes d'exercice modéré chaque semaine, avec un objectif de 30 minutes par jour au moins cinq fois par semaine. Essayez de marcher, de nager ou de faire du vélo.

Il est toujours préférable de parler à votre médecin avant de commencer un programme d'exercices.

Prendre un médicament en vente libre

Il existe de nombreux types de médicaments contre la constipation que vous pouvez acheter en vente libre :

- Les laxatifs facilitent l'évacuation des selles. Les laxatifs facilitent l'évacuation des selles, par exemple le séné (Fletchers Laxative) et le polyéthylène-glycol-3350 (GIALAX).

- Les émollients de selles ramollissent les selles dures. Le docusate (Dulcolax) en est un exemple.

- Les suppléments de fibres ajoutent du volume aux selles.

- Les laxatifs stimulants font en sorte que vos intestins se contractent et déplacent plus de selles. Les sennosides (Senokot) en sont un exemple.

Ces médicaments ne sont pas destinés à être pris régulièrement, mais en cas de constipation. Si vous souffrez de constipation chronique, discutez-en avec votre médecin. Il pourra en déterminer la cause et vous prescrire le traitement adéquat.

Certaines personnes peuvent utiliser des probiotiques tels que Bifidobacterium ou Lactobacillus. Des recherches limitées sont disponibles pour soutenir les probiotiques comme traitement efficace de la constipation.

Alternatives aux traitements par IPP

En plus de certains changements de mode de vie et des médicaments en vente libre, il existe d'autres changements que vous pouvez faire.

- Évitez les vêtements trop serrés. Le port de vêtements serrés peut en fait comprimer l'acide vers le haut, ce qui contribue au reflux. Porter des vêtements confortables et amples peut aider à prévenir ce phénomène.

- Restez assis pendant au moins trois heures après avoir mangé. Cela peut aider à empêcher le reflux d'acide.

- Dormez avec un léger angle. Maintenez le haut de votre corps à une hauteur de 15 à 20 cm. Vous pouvez soulever votre lit avec des blocs.

- Arrêtez de fumer. Cela contribuera à réduire vos symptômes. Vous pouvez également éviter la fumée secondaire.

- Évitez certains aliments et boissons. Cela inclut les aliments épicés ou gras, le chocolat, l'alcool et les boissons contenant de la caféine. Tous ces aliments peuvent aggraver votre reflux acide.

Les médicaments en vente libre pour traiter le reflux acide comprennent les antiacides, qui aident à neutraliser l'excès d'acide gastrique. En voici quelques exemples

- aluminium-hydroxyde-magnésium-hydroxyde-siméthicone (Maalox)

- carbonate de calcium (Tums)

- dihydroxyaluminium sodique (Rolaids)

Un autre type de médicament appelé bloqueur H2 réduit la quantité d'acide produite dans l'estomac. Voici quelques exemples de ces médicaments :

- la cimétidine (Tagamet)

- famotidine (Pepcid)

- nizatidine (Axid)

Conclusion

Votre médecin peut vous prescrire des médicaments contre le RGO qui provoquent des troubles digestifs, notamment la constipation. La mise en œuvre de quelques changements de mode de vie et de médicaments en vente libre peut aider à soulager cette affection.

Vous pouvez soulager la constipation en mangeant plus de fibres, en restant hydraté et en faisant de l'exercice. Vous pouvez également envisager de rester assis pendant au moins trois heures après avoir mangé, de dormir en biais et d'éviter les vêtements trop serrés. L'arrêt du tabac est également efficace, tout comme la prise de laxatifs et d'émollients fécaux.

Si les changements de mode de vie et les médicaments en vente libre ne sont pas efficaces pour traiter votre constipation, parlez-en à votre médecin. Il pourrait y avoir une autre raison à la constipation chronique. Votre médecin déterminera la cause sous-jacente et prescrira un traitement approprié.

Pour recevoir gratuitement notre guide santé, c’est ici :