L'origine du konjac

Laisse-moi t’en dire un peu plus sur la racine de konjac : Let’s go pour un petit cours d’histoire et de biologie.

Le konjac, ou amorphophalus konjac de son vrai nom, est une plante de la famille des Araceae, qui nous vient tout droit de l’Asie du Sud-Est. Il pousse dans les forêts du Vietnam, en Chine, en Indonésie, Corée du Sud et au Japon. Bien qu’on le trouve dans différents pays asiatiques, il est consommé et cuisiné principalement au Japon.

Cette drôle de plante pousse à partir d'un rhizome (tige souterraine) tubéreux sphérique qui peut peser 3 à 4 kg ! Et peut atteindre 25 cm de diamètre. L'unique feuille qu’elle produit peut atteindre 1,3 mètre. Les fleurs poussent sur un spadice (épi) qui peut atteindre 55 cm de long, entouré par une spathe (feuille qui l’entoure) violet foncé. Le mieux c’est quand même que tu regardes mon super logo qui représente parfaitement cette plante et qui est quand même plus sexy qu’un schéma de Biologie !

J’ai bien essayé de chercher des bulbes chez Truffaut pour te faire un petit tuto jardinage mais malheureusement c’est introuvable chez Jardiland !

Les bienfaits du konjac

Pour le côté un peu plus historique, les plus anciennes traces connues de culture du konjac proviennent de textes chinois datant de 2 000 ans ! Au Japon depuis le VIe siècle, pour preuve une publication en 1846 du livre Konnyaku Hyakusen, livre de cuisine où on retrouve l’utilisation du konjac dans certaines préparations de recettes. Donc effectivement le konjak n’est pas tout jeune, ce qui lui ajoute une petite touche mystérieuse qui n’est pas pour me déplaire.

Dans la pharmacopée d’origine asiatique, le konjac a été utilisé pendant longtemps comme un aliment médicamenteux et comme un aliment thérapeutique, contre la toux, le cancer, les brûlures ou pour aider au transit intestinal et faire baisser le taux de cholestérol.

Petit à petit, le konjac a aussi fait son chemin dans de nombreuses recettes culinaires : les racines sont utilisées comme légumes ou séchées puis réduites en poudre pour donner la farine de konjac. Le konjac alimentaire est connu principalement en occident sous forme de nouilles ou de vermicelles. Aujourd’hui, le konjac est souvent utilisé dans l’industrie agro-alimentaire : on extrait du glucomannane de ses racines qui s’apparente à une fibre alimentaire pour en faire un épaississant efficace.

En effet, le konjac est composé de 64% de fibres, détrônant ainsi le son d’avoine qui ne contient que 14% de fibres !

Depuis quelques années maintenant, il s’est également avéré que le glucomannane était très efficace dans le contrôle et la perte de poids. En effet cette substance est un gélifiant ayant la capacité de “ tapisser ” l’estomac lorsqu’il est ingéré. Par conséquent, l’effet de satiété (coupe-faim) est très rapide et les graisses pénètrent beaucoup moins dans l’estomac. De plus, le konjac dispose d’une faible teneur en calorie… Moins de 10 calories pour 100 grammes !

Le konjac est tellement exceptionnel que l'on s’en sert comme éponge !

En effet, le konjac est très riche en vitamines (A, B1, B2, B6, B12, C, D et E), en protéines, en lipides, en acides gras et en minéraux naturels tels que le cuivre, le zinc, le fer et le magnésium. En combinant ces ingrédients naturels à sa texture douce, le konjac s'impose non seulement comme un aliment sain, mais il est également excellent pour les soins de la peau.

Grâce aux excellentes propriétés de rétention d'eau de la fibre de konjac, la surface est toujours recouverte d'eau. Par conséquent, la fibre n'entre pratiquement pas en contact direct avec la peau et ne se racle pas, même en frottant fort. Les Japonais utilisent initialement la fibre de konjac pour les bébés en raison de sa texture douce et de son excellent pouvoir nettoyant. Depuis lors, elle a gagné en popularité et s'est développée pour devenir une éponge utilisée pour le visage et le corps pour tous les âges et tous les types de peau.

Elle exfolie et nettoie tout en douceur même les peaux les plus sensibles.

100 % naturelle et donc 100 % biodégradable, l’éponge konjac se conserve environ trois mois si on l’utilise quotidiennement.

Plus qu'on coupe faim, un produit magique !

Chez Konjak Paris nous avons donc fait de la poudre de tubercule de konjac biologique, l’ingrédient principal de notre gélule. Très faible en calorie et véritable coupe faim naturel utile pour perdre du poids, c’est un complément minceur indispensable. Elle possède des propriétés extraordinaires qui aident notre corps à retrouver un équilibre entre la sensation de faim et de satiété, limitant ainsi les grignotages, et les repas trop copieux.

Cette balance permet à notre corps de retrouver naturellement un rythme de trois repas par jour, sans excès et sans frustration !

Grâce à l’ajout de Konjak Paris dans ton quotidien, tu vas retrouver le contrôle de ton poids, perdre bien plus facilement d’éventuels kilos superflus notamment grâce à l’action de capture de sucres et de graisses par le konjac dans l’estomac mais également prendre soin de ta flore intestinale et améliorer ta digestion et ton transit intestinal.

Voilà j’espère avoir réussi à éclairer un peu plus ta lanterne et t’avoir donné envie d’en savoir encore plus.

Photographie suewickison.com

xxx

Jak



sachet et pilulier konjac konjak paris

Ecrire un commentaire