Interview de Yohan Mannone, naturopathe.

Utiliser sa faiblesse pour en faire une force, un combat qu’a mené Yohan Mannone atteint de la maladie de Crohn. Naturopathe et footballeur au Paris St-Germain, il nous raconte son expérience et nous explique dans cet article la base d’une santé intestinale. Un homme inspirant et enrichissant !  
 
 
  1. Qui es-tu ? Quest-ce qui ta poussé à travailler dans les domaines de la nutrition et le bien-être ? 

Je mappelle Yohan Mannone, jai 25 ans et je vis à Paris où jexerce deux activités en parallèle : naturopathe et footballeur au Paris St-Germain.
Les médecins mont diagnostiqué la maladie de Crohn il y a 8 ans en maffirmant que cette pathologie était incurable, que j’étais « condamné » à vivre avec…
Jai donc fait mes recherches de mon côté et me suis formé en naturopathie, en micronutrition et en médecine fonctionnelle, car je suis persuadé que ces maladies de "civilisation" ne sont pas des causes, mais des conséquences de notre mode de vie. 


Aujourd’hui, mes examens montrent que mes lésions intestinales ont disparu, je n’ai plus de traitement, plus de crise, je suis en forme, plein de vitalité. Mon expérience et mes connaissances m’ont amené à accompagner désormais des centaines de personnes atteintes de pathologies chroniques en traitant leurs causes profondes.
Je me suis toujours affirmé, j'ai toujours soutenu que nous devons être acteur de notre santé. La pleine santé ne vient pas à nous, elle vient de nous. 
 
C’était une approche plutôt égoïste qui m’avait initialement attiré pour me guérir et j’ai décidé d'en faire ma vocation. Je me suis rendu compte qu’il y avait énormément de personnes qui avaient des maladies dites « modernes » avec beaucoup de troubles digestifs et qui ont du mal à trouver d’où cela vient et comment y remédier. Dès qu’on a un symptôme, on prend un médicament. Le but pour moi est de chercher ses causes profondes et d’aider à devenir acteur de sa santé, car je suis persuadé qu'une bonne santé passe par une bonne hygiène de vie. 

À LIRE AUSSI: Interview Noémie Vega naturopathe


 
2. Quest-ce que la micronutrition ? 
 
La micronutrition est une approche de la nutrition qui consiste à satisfaire les besoins de l’organisme en micronutriments. 

Bien souvent, lorsque l’on parle d’alimentation, notre vision est réduite à celle des macronutriments qui sont : les glucides, les protéines et les lipides. 
On oublie que pour être en bonne santé, notre alimentation doit nous permettre d’avoir une densité micronutritionnelle. 
Dans la micronutrition on trouve des vitamines, des minéraux, des antioxydants, des probiotiques, des polyphénols…Il en existe plusieurs et bien souvent ces micros-nutriments manquent à l’organisme.
 
Il est important de travailler en micronutrition de manière individualisée, car cela peut permettre d’éviter certaines carences qui font que l’organisme fonctionne au ralenti et de ne va pas pouvoir travailler dans des conditions optimales. 
 

 
3. Quest-ce que la phytothérapie ?
 
Ce mot vient du latin : « Phyto » qui veut dire plante et « thérapie » soigner, donc l’objectif de la phytothérapie est de soigner par les plantes.
 
Depuis de nombreuses années, nos ancêtres ont utilisé les plantes pour se soigner sauf qu’aujourd’hui, on fait bien souvent appel aux médicaments. Les médicaments utilisent les principes actifs des plantes.
 
Nous le savons aujourd’hui, les plantes sont très efficaces que ce soit pour les troubles digestifs, cardiaques, ou encore pour soigner le rhume, ou les maladies infectieuses. 
Nous pouvons utiliser les plantes pour leurs principes actifs plutôt que de prendre un médicament qui contient des molécules toxiques pour l’organisme.  
 
La phytothérapie est un outil très varié, il permet une utilisation des plantes sous différentes formes : poudre, infusion, bourgeons…

À LIRE AUSSI:  Interview d'HolyFood & Chill spécialiste naturopathe


  
4. Pourquoi la santé intestinale est-elle importante ?
 
Elle est capitale, sans une bonne santé digestive, il est difficile d’atteindre la pleine santé. Hippocrate disait « toute maladie commence dans les intestins ».  
 
La muqueuse de notre intestin grêle est très fine et fait souvent le lien entre l’intérieur et l’extérieur de l’organisme. Cette muqueuse a tendance à devenir perméable au fur et à mesure des années, de notre consommation et de notre mode de vie. Si cette muqueuse devient hyper perméable, elle devient alors une entrée pour tous les micro-organismes pathogènes qui vont pouvoir pénétrer dans l'organisme et c'est là que toute maladie notamment auto-immune va commencer. 
 
Les études montrent de plus en plus l’importance de la microbiote intestinale et son impact sur notre santé. Sans une bonne santé intestinale, nous ne pouvons pas atteindre la pleine santé, tout ce que l’on met dans la bouche permet de créer de l’énergie. 
Notre intestin grêle à une fonction d’assimilation et d’absorption et c’est en assimilant correctement les aliments qu’on va pouvoir utiliser les micronutriments et les principes actifs pour fabriquer de l’énergie et faire fonctionner nos organes. 

À LIRE AUSSI:  Si votre intestin pouvait parler : 10 choses que vous devez savoir


 
5. Tes meilleurs conseils et Tips au quotidien ? 
 
Bien souvent, dans la digestion, on se concentre sur l’intestin et le côlon et on oublie que la digestion est un processus qui commence au niveau de la bouche et de l’estomac. Ce sont des étapes qui se suivent, si une étape se passe mal tout le reste ne se fait pas correctement. Les conseils que je peux donner, c’est d’agir sur son hygiène de vie dans sa globalité et pas seulement sur son alimentation. 
 
Par exemple, un rééquilibrage alimentaire se fait sur le fond, mais également sur la forme, une personne a beau manger les meilleurs ingrédients du monde, si elle mange en étant stressée, de manière rapide, si elle a froid ou si elle est fatiguée, elle ne va pas bien digérer. Donc améliorer sa digestion, c’est toujours voir au-delà de son hygiène de vie.

À LIRE AUSSI:  Comment prendre soin de ses intestins
 
 6. Quels meilleurs aliments ? 
 

Il n'y a pas d’aliment miracle qui va permettre une digestion au top mais plutôt un ensemble d’habitude à mettre en place pour prendre soin de ses intestins.

 Individualiser est également important, car il y a des aliments qui seront digestes pour certains tandis que d’autres personnes les digéreront mal, cela dépend de notre capacité digestive, énergétique… Chaque cas est unique.

 

 
 
 
 7. Connais-tu le konjac ? Quels bienfaits et pourquoi le conseillerais-tu ?
 
Le konjac est une plante qui provient d’Asie, c’est une plante qui peut être intéressante d’un point digestif pour sa teneur en fibres, mais surtout pour sa molécule : le glucomannane forme un gel qui va tapisser l’intestin. Grâce à ce gel, les personnes arrivent plus vite à satiété. Beaucoup de personnes sont suralimentées donc prendre du konjac aura un effet coupe faim qui peut les aider à réguler cette suralimentation.

Personnellement, si je dois prendre du konjac, c'est pour ses vertus digestives, car c’est très riche en fibres et il nous faut des fibres pour réguler le transit et nourrir notre flore intestinale. 

À LIRE AUSSI:  Tout sur le Konjac (mais vraiment tout !


 
8. Ta recette de santé préférée ? 
 
J’en ai tellement sachant que je suis gourmand. Mais j’aime beaucoup réaliser des bowls maison. Sans tomber dans l’excès bien sûr car au restaurant, on nous propose souvent des recettes indigestes avec énormément d’ingrédients souvent incompatibles qui perturbent la digestion.
 

Personnellement, j’aime bien faire un bowl en mettant toujours des crudités pour avoir un apport en micronutriments. Commencer son repas cru permet d’avoir un apport enzymatique qui active et facilite la digestion. La carotte crue, la roquette, le cresson…
 
 
J’équilibre mon assiette avec :
 
-       Des légumes cuits vapeur de saison pour un apport en fibres et en micronutriments
 
-       Une protéine complète comme du poisson cru, un tataki thon ou du saumon sauvage
 
-       Un glucide complexe comme le riz ou la patate douce
 
Le tout accompagné d’une bonne huile d’olive extra-vierge, un peu de citron vert et des herbes aromatiques.
 
Merci Yohan !


À LIRE AUSSI:  Combien de temps faut-il pour digérer les aliments ? Tout sur la digestion

Pour recevoir gratuitement notre guide santé, c’est ici :