Interview de Loubna Ksibi, créatrice de Meet My Mamma

Chez Konjak Paris, on aime par-dessus tout les start-up qui améliorent le monde et ont un impact sur la société. Alors on a été vraiment séduits par Loubna Ksibi, qui a créé Meet my Mamma, une entreprise sociale dont la mission est de révéler les talents culinaires de femmes immigrées ou réfugiées. L'idée est vraiment géniale et Loubna a su fédérer autour d'elle une super équipe. Dans ce passionnant entretien, elle revient sur son parcours, la genèse de la start-up et ... d'Haroun (notre humoriste préféré) !

Pouvez-vous nous raconter votre enfance ?

J’ai eu une très belle enfance en Lorraine dans une région ouvrière. Bonne élève à l’école, je passais mon temps libre à m'entraîner dur à la gymnastique artistique : ma grande passion à l’époque. Aînée, j’ai un petit frère et une petite sœur avec qui je me suis toujours bien entendue. J’ai grandi pas très loin de mes grands-mères, de mes oncles, tantes et cousines et j’ai toujours aimé les rassemblements de famille avec de belles grandes tablées et de bons plats cuisinés avec amour à tour de rôle par chacun.

Quelles matières avez-vous préféré au cours de vos études à l’Institut Mines-Télécom et à Dauphine ?

J’ai beaucoup aimé les cours d’économie, stratégie d’entreprise et bien sûr les cours d’innovation et économie numérique (en particulier ceux d’Henri Isaac dont je continue de suivre les travaux à travers son think tank et ses livres.)

Quel souvenir gardez-vous de votre passage chez IBM/Watson ?

C’était très excitant d’être au cœur d’une technologie innovante et en plein boom : l’intelligence artificielle !

Cependant, c’était une période très très intense pour moi car j’étais en même temps chez IBM, je terminais mon master à Dauphine et j’étais entrepreneur les soirs, week-end et parfois sur mes pauses déjeuner. Avec du recul, je me demande où je trouvais l’énergie de faire tout ça, mais je pense que j’étais juste très passionnée, stimulée et bien entourée.

 

Qu’est-ce qui vous a fait sauter le pas pour lancer Meet My Mama ?

Meet My Mama commençait à prendre de l’ampleur, on avait de plus en plus de clients et de Mamas et mon contrat se terminait avec IBM, j’ai donc décidé de ne pas continuer et de me consacrer à MMM à temps plein.

 

Meet My Mama est une entreprise sociale dont la mission est de révéler les talents culinaires de femmes immigrées ou réfugiées, tu peux nous en dire davantage ? Qui sont les Mamas ? Comment fonctionne le concept ?

Meet My Mama est une entreprise qui propose des spécialités culinaires authentiques, saines, cuisinées avec amour par des Mamas : des femmes talentueuses que l’on forme et que l’on accompagne pour qu’elles puissent vivre de leur passion pour la cuisine.

À LIRE AUSSI:  Interview Johanna Sansano créatrice "Du Soleil dans la Cuisine"

 

Comment vous partagez-vous les rôles avec Donia et Youssef vos cofondateurs ?

Donia est en charge de l’association qui comprend le parcours d’empowerment et de formation (la Mama Academy)

Je suis responsable de la partie business et des différents produits et services que l’on sort.

Et Youssef est en charge de la vision générale et des fonctions supports tels la partie administrative, juridique, financière et RH.

 

Quels sont les projets de développement de Meet My mama ? Prévoyez-vous de lever des fonds pour accélérer la croissance ?

Nous sommes en pleine levée de fonds. Nous avons levé une première partie avec des fonds d’investissement et nous avons choisi de compléter avec du financement citoyen et participatif via Lita où chacun peut investir ! Ainsi nous ouvrons même le capital aux Mamas !

À LIRE AUSSI:  Interview d'HolyFood & Chill spécialiste naturopathe

 

Pouvez-vous nous dire un mot de Women in AI, l’association dont vous êtes vice présidente ?

Nous avions créé un groupe de femmes intéressées par l’intelligence artificielle. Le but était de se nourrir et gagner en compétence dans ce domaine ainsi qu’inspirer d’autres femmes à se lancer dans ce domaine. C’était génial et très intéressant mais j’ai préféré me retirer car ça devenait beaucoup avec IBM et Meet My Mama en parallèle.

 

Vous avez rejoint le Conseil National du Numérique, quel est son rôle et votre contribution ?

Mon mandat de membre a duré 3 ans et vient de se terminer. J’ai notamment participé au rapport surle travail à l’ère des plateformes.C’était très intéressant de réfléchir aux impacts de ces nouveaux modèles.

 

Si vous pouvez inviter 3 personnes à un dîner, quelles seraient-elles ?

C’est très dur d’en choisir seulement trois, mais pour des débats riches, variés et dans la bonne humeur, je dirais : Bill Gates, Mohamed Bajrafil, Haroun et bien sûr mes deux associées et acolytes Donia et Youssef.

Un dîner préparé par une Mama bien entendu :)

À LIRE AUSSI:  Interview d'Elise Prigent CEO Les Fabuleuses

 

Comment partagez-vous votre temps aujourd’hui ? Parvenez-vous à déléguer ?

J’ai une équipe géniale donc je réussis à déléguer facilement mais avec une boite en pleine croissance, le travail me prend la grande majorité de mon temps.

Sinon j’essaie aussi au maximum d’accorder du temps à ma famille et belle famille et j’adore cuisiner le week-end !

 

Quel est le roman (ou le film) qui vous a le plus marqué et pourquoi ?

J’ai bien aimé le livre Les Clés du Futur de Jean Staune.

 

Quel est le rêve qui vous reste à réaliser ?

J’aimerais prendre le temps de visiter certains pays et avoir le temps de creuser sur les différentes cultures du monde.

 

Quel est le plus beau voyage que vous ayez réalisé ? Pourquoi ?

J’ai adoré la Californie. Je suis partie étudier à UCI et je me suis vraiment laissée vivre comme une personne locale. L’esprit ouvert, j'ai vraiment voulu me mettre dans la peau d’une étudiante américaine alors j’ai mis de côté mes habitudes, mes envies, mes craintes pour me laisser porter, tout tester, apprendre. J’ai adoré car j’ai fait des choses que je ne fais pas en tant normal, je me suis fait des amis différents, j’ai visité des lieux uniques...

 

Quel est le meilleur conseil qu'on vous ait jamais donné ?

“On ne sait pas ce qu’on ne sait pas”.

 

Comment progressez-vous ?

Je progresse quand je suis face au challenge. Je ne dis jamais non à un défi, c’est ce qui me permet d’apprendre et progresser (sans ça je procrastinerais beaucoup). Grâce à Meet My Mama je fais chaque jours quelque chose de nouveau, je suis face à des situations parfois difficiles, intenses et j’aime ça car je sens que je progresse chaque jours.

À LIRE AUSSI:  Interview Faiza Soummar : Naturopathe

 

Que pensez-vous des compléments alimentaires ? En prenez-vous personnellement ?

Je suis plutôt pour les ingrédients naturels et bruts et j’évite les produits transformés. Cependant pour les personnes en forte carence ou avec certains problèmes de santé je pense que c’est une alternative intéressante.

 

Que pensez-vous de Konjak Paris ? Avez-vous un conseil nous prodiguer ?

J’aime bien votre insta ! :) On y apprend des trucs cools et utiles.

 

Merci Loubna <3 

Commence à prendre soin de toi dès maintenant