Interview de Coralie Lancry, fondatrice de Nateya.

C'est une belle rencontre que nous avons eu la chance de faire avec Coralie Lancry, une pétillante entrepreneure qui a fondée Nateya, une super marque de cosmétiques à base de goyave.

Elle nous raconte la genèse de son projet, les difficultés qu'elle a surmontées et le chemin qui l'a conduit à remporter un prix récompensant les entrepreneures qui innovent.

Une personnalité pleine d'énergie et vraiment inspirante !

 

Peux-tu nous raconter ton enfance ?

Je suis née à la Martinique et j'y ai réalisé l'ensemble de mon parcours (jusqu'au baccalauréat). Je suis ensuite partie réaliser mes 5 ans d'étude de Chimie en France Hexagonale. Après l'obtention de mon diplôme j'ai décidé de réaliser une année de plus pour me spécialiser en Cosmétique Bio et artisanale. 

En parallèle, j'ai très longtemps eu des problèmes de peau. Petit à petit j'ai commencé à fabriquer mes cosmétiques pour moi puis pour mes amis étudiants. Une vraie passion pour le DIY (Do It Yourself) est née et c'est à partir de là que j'ai enfin pu régler mes problèmes de peau. Ne trouvant pas de poste, je décide un jour de rentrer chez moi en Martinique et de lancer ma société : Nateya.

Peux-tu nous rappeler les principaux bienfaits de la goyave ?

La goyave est un fruit formidable. C'est lors de mon stage de fin d'étude que j'ai découvert les nombreux bienfaits des fruits tropicaux notamment la goyave.

La goyave est riche en Vitamine C (cinq fois plus que l'orange). Il faut savoir que la vitamine C participe à la production de collagène. La goyave est aussi un très bon antioxydant

En résumé, en plus d'avoir une odeur divinement sucrée, la goyave redonne élasticité, éclat et limite les effets du temps sur la peau.

 

Quels sont les principaux obstacles pour créer une marque de cosmétiques ? Comment les as-tu surmontés ?

 

J'avoue que lancer une marque de cosmétiques ce n'est pas de tout repos. Aujourd'hui, il existe plusieurs laboratoires qui se chargent de tout pour ceux qui veulent se lancer mais c'est onéreux et le minimum de commande est énorme, trop important pour une entreprise qui démarre.

Pour lancer une marque de cosmétiques il faut connaître la Réglementation Cosmétique qui indique quels ingrédients sont autorisés ou non, les Bonnes Pratiques de Fabrication, les exigences réglementaires relative à l'étiquetage...etc  Étant ingénieure chimiste, ça n'a pas été réellement une contrainte. J'ai eu également la chance de collaborer avec un laboratoire local pour la production, le conditionnement et le stockage. Il a tout de même fallu travailler avec un laboratoire en France Hexagonale pour les tests réglementaires. 

Quand on n'est pas dans le domaine, lancer une marque de cosmétiques peut vite devenir fastidieux et, disons-le, prise de tête.

À LIRE AUSSI: Interview Aïcha Souldi fondatrice de Liya S.

 

Comment parviens-tu à trouver des producteurs locaux qui peuvent fournir des quantités suffisantes et qui ont les certifications de la Réglementation Européenne ?

 

C'est une réelle problématique. Il existe de plus en plus de producteurs locaux mais qui ne répondent pas totalement à la législation européenne. Pour pouvoir travailler avec nous, il faudrait qu'ils réalisent des tests et audits qui représentent malheureusement un budget pour eux. Tout ou presque reste à faire mais je garde espoir qu'une véritable filière se mette en place bientôt.

Aujourd'hui je travaille avec des fournisseurs caribéens ou français qui peuvent me fournir en quantité suffisante

 

Quelle est ta plus grande fierté dentrepreneure ?

Trois mois après le lancement de Nateya, j'ai remporté un Prix récompensant les entrepreneures qui innovent. Cet événement m'a marqué car je pensais vraiment avoir raté ma présentation face au jury ; un jury qui volontairement a cherché à me déstabiliser. Je pensais avoir défendu mon projet avec trop de vigueur, d'obstination mais en fait c'est ce qui a plu et a fait la différence. Cette belle aventure m'a appris à rester moi-même et à ne pas chercher à plaire à tout prix.

À LIRE AUSSI:  Interview d’Agathe Jacquinet fondatrice d’Ajnalogie

 

Quel est le roman (ou le film) qui t’a le plus marqué et pourquoi ?

Le roman qui m'a le plus marqué est Tremblez mais osez ! de Susan Jeffers. Ce livre a vraiment marqué un tournant dans ma vie. Ce livre a changé mon état d'esprit, ma façon de voir les gens, la vie et surtout les prises de décision sont devenues beaucoup plus facile.

Quel est le plus beau voyage que tu aies réalisé ?

Tous les voyages pour moi sont uniques. J'adore çà mais je ne peux pas en faire chaque année. Le voyage qui me vient à l'esprit est le Portugal. C'est un pays qui m'a donné envie d'y vivre (en tout cas en été hihi). Les gens sont chaleureux, les paysages sont magnifiques... c'est un pays où j'aimerais retourner.

 

Quelle est ton addiction ?

C'est bizarre à dire mais je crois que je suis addict à l'efficacité. Pas seulement au niveau professionnel mais aussi dans la vie de tous les jours. Je suis très organisée (peut-être parfois un peu trop hihi). J'organise parfois des moments qui doivent être "détente". Cela m'arrive même (plus souvent que rarement) d'être stressée d'avoir oublier de faire ou prévoir quelque chose et de me rendre compte que je l'avais déjà fait ou prévu depuis plusieurs jours. 

 

 

Comment progresses-tu ?

J'aime sentir que je m'améliore. Depuis le livre dont je parlais précédemment, je suis devenu presqu'accro au développement personnel. Et pour cela je n'hésite pas à lire des livres, écouter des podcasts, suivre des personnes positives et inspirantes sur les réseaux et participer à leurs séminaires quand c'est possible.

À LIRE AUSSI:  Interview d'Elodie Jacquemond, fondatrice Holissence

 

Que penses-tu des compléments alimentaires ? En prends-tu personnellement ?

Je n'en prends pas à outrance mais les compléments alimentaires ont fait leur preuve (sur moi en tout cas). J'aime en prendre quand le besoin se fait sentir.

 

Que penses-tu de Konjak Paris ? As-tu un conseil nous prodiguer ?

J'ai hâte de recevoir ma commande dans les prochains jours pour pouvoir essayer ce produit qui j'en sûre fera sera efficace sur moi ; moi qui ai parfois des petits problèmes intestinaux. 

J'ai hâte également que vous puissiez élargir la gamme et vendre en Martinique hihi

 

Merci Coralie <3

Pour recevoir gratuitement notre guide santé, c’est ici :