Interview Alexandra Le Tellier : entrepreneure libre

Aujourd'hui c'est la très inspirante Alexandra que j'ai envie de te présenter ! 
Son parcours est bluffant, sa détermination aussi.
Je suis sûre que c'est un portrait de femme que tu vas adorer !!!
Tu pourras aussi retrouver Alexandra sur son 
Instagram, son Facebook et son Linkedin.

PS: Il se pourrait bien qu'une surprise avec Alexandra t'attende sur notre Instagram vendredi ;-)

 

1/ Hello Alexandra, tu te présentes en quelques mots ?

Enchantée Jak ! Je suis Alexandra, originaire du pays du caramel au beurre salé, des binious et du chouchen.

En une phrase, je dirais que  je suis aussi à l’aise dans un hôtel 5 étoiles en talons de 12 cm que dans un camping, en tongs. C’est le côté bon vivant du Taureau. C’est-à-dire que j’apprécie aussi bien un week-end dans un hôtel spa, un bon verre de Sancerre à la main, admirant un coucher du soleil avec mon amoureux qu’une après-midi pétanque à la bonne franquette avec les copains où chacun ramène l’apéro ! 

Je suis également sensible au parfum d’une fleur,  une caresse tendre ou la beauté d'un paysage. Tous mes sens sont en éveil perpétuel...

 

2 / Tu nous racontes un peu ton histoire et ton projet professionnel ?

 

Mon histoire personnelle a fait que je me suis intéressée très tôt au développement de soi et à la guérison des blessures émotionnelles.

Les cercles de femmes, le yoga Kundalini, la méditation, les soins énergétiques et les diverses lectures sur le développement personnel m’ont ouverte à la spiritualité. 

C’est ensuite mon corps qui m’a parlé.

En 2013, j’ai subitement eu des troubles de la digestion qui ont duré 3 ans et m’ont fait perdre 6 kg. Tout repas était une souffrance. Je me suis dirigée vers la naturopathie pour trouver une solution que la médecine traditionnelle ne m’apportait pas. Et après 4 mois d’un régime hypotoxique draconien sans gluten, sans lactose, sans sucre et sans levure, j’ai enfin retrouvé une vie libre. Cette expérience m’a montré l’impact de l’alimentation et des produits que l’on applique sur le corps sur notre santé.

Depuis presqu’un an, je me suis lancée dans une activité qui rassemble toutes mes valeurs : l’éco-responsabilité, l’éthique, l’accompagnement humain.

Je suis devenue partenaire indépendant d’une entreprise autrichienne, Ringana.

J’aide principalement les femmes à se sentir mieux dans leur corps grâce à des cosmétiques et compléments alimentaires naturels, vegan et… frais, un concept révolutionnaire qui débarque en France depuis environ 2 ans.

 

 

Il faut s’imaginer un jardin bio où vous allez cueillir vos fruits, bourgeons, champignons, racines pour les retrouver immédiatement dans votre crème de jour ou votre serum pour les yeux et bénéficier de tous les principes actifs puissants issus de la nature.

Ce qui me passionne aussi dans ce que je fais c’est de recruter des personnes passionnées, investies et engagées qui, comme moi, souhaitent travailler quand, comment, et avec qui elle le souhaitent. Etre tout simplement libres !

 

 

3 / C’est quoi ton parcours professionnel pour en arriver là ?

 

J’ai débarqué de ma Bretagne natale à « la capitale » à l’âge de 23 ans.

Après plusieurs expériences, j’étais fière d’être embauchée pour la chaîne de TV de mon enfance… M6. Je gérais les dossiers internationaux pour le patron de la chaîne.

Ensuite, j’ai travaillé dans la production de dessins animés, notamment sur les longs-métrages d’animation « Astérix » et « le petit Nicolas » d’Uderzo et Goscinny. Ce fut une sacrée expérience ! J’ai aimé travailler aux côtés de personnes créatives et passionnées.

J’achetais aussi des programmes sur les salons internationaux et j’adorais être au contact des distributeurs. La relation humaine m’a toujours inspirée.

J’ai cherché à évoluer professionnellement, en reprenant mes études notamment, mais les opportunités ne se sont pas présentées comme je l’aurais voulu.

Et j'ai compris qu'il me fallait sortir de ma zone de confort, trouver le courage de partir à la conquête d’une vie plus alignée, avec plus de sens et en rapport avec la nature.

Malgré les doutes et la peur, j’ai osé sauter le pas et quitter mes 17 ans d’un confortable CDI pour vivre cette aventure incroyable alignée avec mes valeurs. Je n’ai aucun regret !

 

 

4 / Qu’est-ce que tu penses de l’entrepreneuriat féminin ?

Les femmes osent de plus en plus lancer leur entreprise ou devenir indépendantes et je m’en réjouis !

Néanmoins, lorsque j’échange avec une femme en recrutement, force est de constater qu’elle va souligner une compétence qu’elle pense ne pas avoir plutôt que les nombreuses qualités qu’elle possède. Je les encourage à croire en elles et dans leur projet car elles ont souvent l’énergie et le savoir pour réussir #empowerment.

 

5 / Que penses-tu de l’initiative Konjak Paris ?

Lorsque Kahina m’a parlé de Konjak Paris, je crois qu’il nous a fallu 5 minutes pour nous connecter . Bien plus qu’un produit naturel et bio, la dimension de durabilité, responsabilité sociale et l’engagement entrepreneurial sont des valeurs que nous partageons et souhaitons transmettre. Je ne peux donc que penser du bien de cette initiative vertueuse à tous les niveaux.

Cette plante japonaise est encore peu connue en France et ses vertus ne sont plus à démontrer. N’oublions pas que le ventre est le deuxième cerveau et le centre de nos défenses immunitaires. Il nous appartient d’en prendre grand soin ! D’ailleurs, j’ai commencé ma cure pour avoir un Summer body au top !

Et puis, grâce à ta frimousse malicieuse Jak, cette initiative ne peut que vous mener au succès !

 

6 / Un combat ou une cause qui te tient à coeur ?

La guérison du féminin.

Depuis quelques années, je suis heureuse de constater un éveil collectif des femmes qui souhaitent se réaliser, être libres et heureuses dans leur vie personnelle et professionnelle.

Je pense que c’est en guérissant de certaines mémoires transgénérationnelles, en se reconnectant à sa nature cyclique, sa sexualité sacrée et la force créatrice qui en découle que chaque femme peut rayonner et offrir au monde l’amour, la compassion et la sensibilité dont le monde a tant besoin aujourd’hui.

7 / Un leitmotiv à partager avec nous ?

« Choisis un travail que tu aimes et tu n’auras jamais à travailler un seul jour de ta vie ». Confucius

 

8 / Des projets pour l’avenir ?

Oui, mon grand rêve serait de gagner Roland Garros ! Mais je crois que je vais mettre mon énergie dans l’accomplissement d’autres projets désormais plus réalistes ;).

Plus sérieusement, je souhaite d’abord agrandir mon équipe de personnes visionnaires et leaders qui font le choix d’être leur propre patron.

J’ai aussi des projets pour l’avenir… Nous avons beaucoup parlé du féminin lors de ce portrait et peu du masculin. Pourtant, le masculin est appelé à se transformer tout autant que le féminin sur notre planète. Les hommes ne se retrouvent plus dans ces modèles de société où ils doivent se montrer forts, insensibles, gagner de l’argent au détriment de leur vie familiale. Pourtant rien n’est plus beau qu’un homme qui exprime ses émotions et sa sensibilité et honore ainsi son féminin en lui.

Sous quelle forme, je ne le sais pas encore mais, une chose est sûre, je me sens appelée par cette mission d’union entre le féminin et le masculin et la révélation du potentiel humain. 

 

Merci Alexandra <3

xxx

Jak

 

 

sachet et pilulier konjac konjak paris

Ecrire un commentaire