Interview Valérie Amadala, fondatrice d'Origin Beauty

A l'occasion du Pop-up store Origin Beauty x Le Grand Quartier qui commencera ce lundi 24 et se terminera le dimanche 30 août, je suis ravie de pouvoir te présenter sa fondatrice : Valérie.

Avant de t'en dire un peu plus sur Valérie, je voulais aussi te dire que Kahina notre C.E.O. adorée sera présente au pop-up le jeudi 26 de 15h à 18h, donc si tu veux faire sa connaissance c'est le moment ;-)

Bonjour Valérie ! Merci d’avoir pris le temps de répondre pour nos Jaks. Tu te présentes en quelques mots ?

Je suis Valérie AMADALA, la fondatrice d’Origin Beauty. Le premier concept Store mixte, dédié à la beauté multi-ethnique. Notre objectif est de rendre plus accessibles les produits pour les peaux noires, métissées, orientales, asiatiques et indiennes qui ont des besoins spécifiques et offrir une expérience client de qualité.

Origin beauty c’est aussi une association qui vient en aide aux femmes en situation d’isolement. En leur apportant bien-être et en leur permettant de retrouver une estime de soi et leur dignité.

Tu nous racontes un peu ton histoire ?

Je suis née et j’ai grandi au Cameroun dans une famille aimante entourée de mon frère, de mes quatre sœurs et de parents qui s’aimaient à la folie.

Aussi loin que je me souvienne j’ai toujours été attirée par ce qui est beau, gracieux et raffiné. Ce qui m’a valu quelques moqueries à l’époque. J’ai tout de suite su que je voulais avoir une activité en rapport avec cet univers. C’est ainsi que mon parcours m’a mené dans l’aviation et dans le luxe. Deux univers dans lesquels se retrouvent ces valeurs.

En troisième année de licence en sciences économiques et gestion, j’ai arrêté mes études pour devenir hôtesse de l’air un peu à la surprise de tous. J’ai eu la chance de voyager à travers le monde. Ce métier m’a structuré et a forgé mon caractère. Si c’était à refaire, je n’hésiterais pas une seule seconde. Après cette expérience, j’ai décidé de m’installer à Paris.

 

C’est quoi ton parcours professionnel pour en arriver là ?

Complètement hors des lignes, je suis plutôt un esprit libre. J’ai commencé ma carrière professionnelle en tant que Personnel Navigant Commercial (hôtesse de l’air). J’ai fait ce métier pendant 5 ans. Et puis, j’ai eu envie de faire autre chose. J’ai alors repris mes études et passer un Master en Marketing et Communication, puis un second en Management d’affaires et de projets. Ce qui m’a parachutée dans le luxe et dans l’univers de la communication (Annonceurs, Médias, Agences médias,) où j’ai exercé presque tous les métiers : Assistante de direction, Chef de projet, Chargée de communication, etc. J’ai ensuite fait un passage dans le secteur public, précisément parapublic pour le compte d’un opérateur de l’Etat en charge de l’externalisation de l’économie française. Pour lequel j’étais chargée de communication pour la promotion de l’image économique de la France à l’international. Avant de tout plaquer pour monter Origin Beauty.

 

Comment est née Origin Beauty ?

Je vis à Paris depuis 10 ans, après avoir vécu à l’étranger et voyagé à travers le monde. Très vite, j’ai été frappée par deux constats : le premier, c’est qu’il s’avérait très difficile pour moi de trouver des produits de beauté qui correspondent à mes besoins. Je me suis aperçue assez rapidement que l’offre était très concentrée en quasi un seul endroit et que les produits ne sont pas disponible partout. Et au final, je n’avais pas envie de ces produits-là.

Le second, c’est qu’il n’y avait pas de service de qualité, ni d’expérience client. A vrai dire, on préférait même ne pas se souvenir de cette expérience-là. Pour moi qui ai toujours évolué dans l’univers du luxe, c’était un supplice.

J’ai décidé de créer Origin beauty pour répondre à cette double problématique. Dénicher des produits qui correspondent réellement aux besoins de nos peaux multi-ethniques, d’une part. Et d’autre part, j’avais aussi envie de donner de la visibilité aux marques qui essayent d’apporter une solution ce problème et offrir un nouveau canal de distribution.

 

 

Qu’est-ce que cela a changé dans ta vie ?

Tout ! Ma vision, ma façon de penser, de me projeter dans l’avenir. Mon rapport au temps et à l’argent ! J’ai tout de suite compris que ce je voulais pour Origin Beauty, à savoir, sortir la beauté multi-ethnique du « ghetto » dans lequel elle se trouve aujourd’hui encore, en proposant une solution qui œuvre à valoriser et célébrer toutes les beautés du monde comme le dit notre slogan, allait avoir un impact sur la façon qu’on a d'appréhender la beauté en fonction de l’origine et des besoins.  Même si de nombreuses initiatives ont vu le jour dans ce sens, beaucoup reste encore à faire.

J’ai toujours aimé les métiers de services, et porter une cause qui dépasse largement le seul intérêt lucratif et qui pourrait impacter la vie des autres était pour moi une évidence.

J’ai pensé Origin beauty comme une histoire collective, dans laquelle chacun peut s’exprimer et apporter sa pierre à l’édifice. J’aimerais que toutes clientes et tous mes clients puissent s’en emparer.

 

Qu’est-ce que tu penses de l’entrepreneuriat féminin ?

Très clairement, il faut davantage encourager l’entrepreneuriat féminin, particulièrement au début de l’aventure, c’est à ce moment qu’on en a le plus besoin. Une entreprise sur cinq dépose le bilan au bout de la troisième année d’existence.  Les femmes souffrent d’un déficit de crédibilité quand elles décident d’entreprendre, surtout quand elles sont issues de la diversité. Les freins à l’entrée sont très nombreux, une étude récente montre d’ailleurs que seulement 3% des entrepreneures réussissent à lever des fonds. Toutes les initiatives qui visent à aider les femmes à entreprendre sont à encourager, et il faudrait aller encore plus loin.

 

Que penses-tu de l’initiative Konjak Paris ?

Je suis admirative de voir de quelle façon Kahina, la fondatrice a réussi à transformer son expérience personnelle en une force, et à la mettre au service de ceux qui en ont le plus besoin. Ce sont ces exemples qui montrent qu’on peut tirer du positif des situations les plus difficiles. C’est très inspirant, et je me retrouve dans cette initiative.

 

Un leitmotiv à partager avec nous ?

Il ne faut pas attendre que tout soit parfait pour se lancer, la perfection ne laisse pas à l’amélioration ! Et on a toujours besoin de se réinventer.

 

D’autres projets pour l’avenir ?

La crise épidémique actuelle et son incertitude, ne nous a pas permis de déployer les maraudes cette année avec l’association Origin beauty et le beauty truck, qui apporte un peu de réconfort et bien-être par des soins d’hygiène et beauté aux femmes en situation d’isolement. Nous espérons que ce projet sera déployé l’année prochaine.

L’ouverture d’une 1ère boutique Origin Beauty est également prévue pour le deuxième semestre 2021.

 

 

xxx

Jak 

 

sachet et pilulier konjac konjak paris

1 commentaire

Bjr madame

Je suis déçu pas marche perde …. moi poids plus !!!!
Bonne journée

Fougeyrollas 25 août 2020

Ecrire un commentaire